Précarité menstruelle : changeons les règles ! 

Début 2021, la FAGE, l’ANESF et l’AFEP publiaient un dossier de presse : “Précarité menstruelle : un coût physique, mental et social pour les étudiant.e.s”, présentant les résultats de la première enquête sur la précarité menstruelle des étudiant.e.s en France !

33% des 6500 répondant.e.s estiment avoir besoin d’une aide financière pour financer leurs protections périodiques, 13% des répondant.e.s déclarent ainsi avoir déjà dû choisir entre des protections et un autre objet de première nécessité…. Des chiffres alarmants qui rappellent la nécessité d’agir pour en finir avec la précarité menstruelle ! 

 

Victoire de la FAGE

Le 23 février 2021, la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Frédérique Vidal, fait une annonce historique : la gratuité des protections périodiques pour les étudiant.e.s ! 

Des distributions gratuites seront généralisées, des distributeurs installés dans les résidences universitaires, restaurants universitaires et services de santé universitaires… sont des projets qui verront bientôt le jour, et seront généralisés à la rentrée 2021.

Le Crous de Lyon, ainsi que les établissements d’enseignement supérieur lyonnais, avec tout le soutien des associations étudiantes, pourront rapidement mettre en place ces actions.

Agissons dès maintenant à Lyon

En attendant l’application des mesures, et parce que le chemin à parcourir ne s’arrête pas là pour mettre fin à la précarité menstruelle et briser les tabous, nous agissons !

Tout d’abord, la Métropole de Lyon et l’association Règles Élémentaires organisent une grande collecte du 8 mars au 28 mai, dans les maisons de la Métropole et mairies d’arrondissement. Les protections périodiques seront ensuite redistribuées aux associations de solidarité (Croix-Rouge, le foyer Notre Dame des sans abris, Secours populaire et GAELIS pour les étudiant.e.s !)

Ateliers de confection de serviettes réutilisables, collectes, murs d’expressions, débats, sondages, distributions de protections lavables et réutilisables…. Plusieurs activités sont organisées sur les différents campus, restez connectés ! Tout au long de la campagne, plusieurs acteurs interviendront pour présenter leurs actions quotidiennes contre la précarité menstruelle !

Précarité menstruelle, ses impacts financiers, physiques, sanitaires, sociaux, environnementaux… nous allons durant 3 semaines déconstruire ces tabous !

Prêt.e ? Changeons les règles !

🩸 La précarité menstruelle : en parler pour la changer !
On revient sur sa définition et de ses tabous. Et vous qu’en pensez vous ?

Lors de cette campagne, nous avons également mis en place plusieurs actions. En partenariat avec l’association  » les serviettes se mettent au vert « , nous avons organisé au Bureau Informations Jeunesse de Villeurbanne une activité de confection de serviettes hygiéniques. Avec l’accord des Universités nous avons pu présenter des murs d’expression ainsi que des distributions de protections hygiéniques sur différents campus : Lyon Est, Lyon Sud, Manufacture des Tabacs et sur le Campus de Bron.
De petites actions pour un grand changement : 

Et on a travaillé avec différentes actrices :